Une journée exceptionnelle...

Publié le par jmistral

Comme je l'ai déjà évoqué, je suis en relation avec des pratiquants de la méthode Parelli au travers d'un forum privé dont j'apprécie particulièrement l'esprit de partage. Cela explique d'ailleurs la jachère temporaire de mon blog.

Dimanche dernier, dans une initiative spontanée ayant comme origine une rencontre à "cheval passion" en Avignon,  une trentaine de participants de ce forum se sont rassemblés près de Vergèse chez l'initiatrice de ce site d'échange.

Cette journée à laquelle j'ai participé avec Faraon a été exceptionnelle à plus d'un titre.

Au plan humain tout d'abord, le respect du cheval, l'échange sans esprit de rivalité ou de prétention de détenir La Vérité absolue au plan technique, étaient autant de valeur partagées par toutes et tous. Ce fut un  véritable plaisir d'en savoir un peu plus et de faire connaissance avec sur celles et ceux avec qui je communiquais par outil virtuel interposé. Ce type de rencontre réconcilie avec le genre humain si tant est qu'il ai pu nous décevoir au fil d'un quotidien morose.

Au plan technique en suite, le niveau de compétence et d'expérience des participantes étaient très largement supérieurs à ma connaissance du sujet. Connaissance qui se résumait pour moi à quelques vagues notions de la méthode Parelli. J'ai pu découvrir plus qu'une méthode, une logique de relation basée sur le comportement des chevaux, je dirai presque une philosophie, homme cheval. 

j'avais certes vu des chevaux parfaitement calmes obéir à des ordres discrets, que ce soit à pieds ou monté, travaillés suivant cette méthode. En voir les résultats  sur mon turbulent Faraon après quelques dizaines de minutes de travail, m'a définitivement convaincu que je n'avais pas à faire à quelques habiles manipulateurs exposants de pseudos résultats à partir de sujets lobotomisés.

Quel est mon but dans la pratique de cette forme de relation ?

Etablir avec Faraon une relation de confiance. Combattre un de mes principal défaut. C'est à dire un comportement trop directif qui cherche à imposer plus qu'à suggérer. Une fois en selle cette attitude s'exprime dans l'action trop dure de mes mains.

J'espère donc pouvoir, en partant d'un équilibre naturel, trouver une légèreté des aides que je suis très loin d'avoir.  

Commenter cet article